Aller au contenu Passer au pied de page

Pascal Najadi et Astrid Stuckelberger : couper la tête du serpent

Couper la tête du serpent : Pascal Najadi et
Dr Astrid Stuckelberger dans un nouveau documentaire

Dans un nouveau documentaire audacieux intitulé « Cutting off the Head of the Snake », Pascal Najadi, ancien banquier suisse, et Astrid Stuckelberger, experte en santé de Genève, plongent dans le ventre sombre des organisations mondiales dont le siège est situé à Genève.

 

 

Astrid Stuckelberger (MSc, PhD, PD) est une scientifique de la santé internationale qui mène et dirige des recherches allant des études cliniques et épidémiologiques à la science pour les décideurs politiques depuis 30 ans. Elle est une experte reconnue en matière d’éthique, de droits de l’homme et de réglementation aux Nations unies, dans l’UE et pour les gouvernements dans les nombreux domaines liés à la santé, à la prévention, à l’innovation et à la politique. En tant qu’auteure, elle a publié plus de 10 livres et 170 articles scientifiques, rapports gouvernementaux, rapports de la Commission européenne ou des Nations unies. Elle est régulièrement sollicitée pour partager la science avec les médias.

 

 

Pascal Najadi est un banquier d’affaires suisse à la retraite dont le travail consistait à conseiller les pays et les chefs d’État sur la direction financière du pays. Najadi a été responsable de la démission du président suisse après qu’il ait intenté une poursuite pénale devant la Haute Cour suprême de Suisse contre Alain Berset. Il a accusé Berset de faire de fausses déclarations concernant l’efficacité des vaccins Covid-19. Najadi est le fils de Hussain Najadi qui a été assassiné en 2013 et était le cofondateur du Forum économique mondial (FEM). Najadi a révélé le mépris de son père pour le WEF, qui a conduit à son départ de l’organisation au début des années 1980, laissant Klaus Schwab à la barre.

Quelle est votre réaction ?
1Smile1Angry0LOL0Sad9Love

Ajouter un commentaire

Notre cause
Flash Info